L’histoire de nos ambassadeurs

Voici certains des ambassadeurs de la Marche qui ont travaillé avec diligence pour encourager les participants à recueillir des fonds essentiels pour la recherche sur le diabète de type 1 (DT1).

 
Siobhan Image

Siobhan

« Ce fut parfois assez difficile de concilier les études au baccalauréat, les apprentissages à faire sur le récent diagnostic de diabète de type 1 (DT1) de ma fille et l’horaire chargé de mes enfants à l’école et dans les sports, mais il semblait que nous y étions parvenus. Mais dès que la routine s’est installée, mon autre fille a reçu le diagnostic de DT1, à peine deux mois après celui de sa petite sœur. »

« Et voilà que ma fille cadette reçoit le même diagnostic. Trois enfants atteints de DT1. Une tâche accablante et difficile, mais heureusement, il y a des organisations comme FRDJ qui finance des recherches sur le diabète de type 1 et sensibilise les personnes à cette maladie effrayante qui exige beaucoup de temps, qui est gérable, mais tellement difficile à traiter. »
Rebecca Image

Rebecca

« J’ai reçu le diagnostic en 1999, juste avant mon 18e anniversaire de naissance. Recevoir le diagnostic à cet âge nous place dans une zone grise en ce qui a trait aux soins en milieu pédiatrique ou adulte. J’ai passé près de deux décennies avant de créer des liens avec d’autres personnes atteintes de diabète de type 1 (malgré le fait que M. Banting soit mon cousin!). J’ai participé à ma première marche en 2019 à London, Ontario, dans ma vingtième année de vie avec le diabète de type 1, avec mon fils et de nombreux amis. Être témoin d’une communauté aussi forte qui marche et qui soutient les proches atteints de DT1 fut une merveilleuse expérience. Amasser des fonds m’a aussi permis d’éduquer les gens sur la maladie. Aujourd’hui, cette communauté est tout pour moi, et surtout, je ne me sens plus seule. »
Laurie Image

Laurie

« Depuis mon diagnostic en février 2013, je marche pour la guérison du DT1 avec ma fabuleuse équipe. La Marche est un bel événement pour passer du temps avec ma famille et mes amis et aussi pour amasser des fonds et sensibiliser les personnes au diabète de type 1. Chaque année, j’ai espoir que le diabète sera un jour guéri, et que personne d’autre ne subira cette maladie. Venez et joignez-vous à nous pour mettre un point final au diabète de type 1! »